Rotules

Des rotules sont nécessaires...

  • lorsque les points d'application des forces sur l'éprouvette se déplacent sur une trajectoire plane ou incurvée dans l'espace
  • si des désalignements dans le montage d'essai ne peuvent être évités
  • pour protéger les vérins des forces de cisaillement et des moments de flexion 

Les douilles des rotules sont entretoisées de manière à ce que la sphère puisse être déplacée sans jeu et avec un faible frottement. Par conséquent, ces joints sont adaptés à la transmission de charges de traction, de compression et de charges alternées.

Structure et fonctionnement de la rotule CFM avec filetage central

L'articulation à rotule se compose de deux coussinets de roulements à billes enrobés montés coaxialement et dotés d'une bille interne. Cette boule porte un axe qui, selon le modèle, peut pivoter de 15° à 25° de la position centrale dans toutes les directions. Selon le modèle, l'axe peut être équipé d'éléments de liaison pour une tige d'accouplement, une tige de piston ou une base de cylindre.

Les joints à rotule CFM sont conçus de manière à nécessiter peu d'entretien. Le jeu entre la bille et la demi-coque de la bille est réduit au minimum grâce à un filetage central fin, ce qui facilite les réajustements occasionnels. Le jeu doit être contrôlé à intervalles réguliers conformément au manuel d'entretien.   

Kugelgelenke von CFM Schiller
Kugelgelenk in der Anwendung